L'usine fume, la campagne bat son plein à la sucrerie de Cagny

Publié le 14 décembre 2017visite sucrerie 2017 11 29 2.jpg

Avec la disparition des quotas betteraviers, la sucrerie cherche à produire au maximum.

La campagne est plutôt bien engagée avec des rendements en sucre assez prometteurs. La campagne passe de 98 jours en 2016 à 140 jours cette année.

Les futurs planteurs, les BTS APV2 du Lycée du Robillard, accompagnés de leurs enseignants d’agronomie -phytotechnie et d’agroéquipement, ont visité la sucrerie sur leur temps libre.

Ils ont été reçus par la Responsable des Visites et par un Inspecteur de Cultures.

Ils ont remonté la chaine de production de la réception à la fabrication du sucre pour découvrir le process de fabrication du sucre, découvrir qu’avec les sous-produits « rien ne se perd, tout se transforme » dans ce monde industriel.

Ils ont pu comprendre les contraintes à respecter pour continuer à faire de la betterave une culture toujours rentable malgré la baisse des prix.

 

Article et photo : N. MARQUET, Enseignante en Phytotechnie