Participation des licences pro Bien-être animal (BEA) aux travaux du LIT Ouesterel

Le mercredi 6 octobre, les licences professionnelles Conseil en élevage spécialisé en Bien-être animal ont passé une journée sur la station expérimentale INRAé du Pin au Haras.

Suite à la visite de la station réalisée par Frédéric Launay, Directeur, et Annabelle Bachelet, ingénieure d’étude, les expérimentations en cours ont été présentées : Etude du pâturage des grands troupeaux et étude du bien-être animal au pâturage.

Ensuite, les étudiants ont animé en collaboration avec Clémence Bitu, animatrice du LIT Ouesterel, des ateliers de co- construction autour du BEA pour recueillir l’avis d’élèves de BTS ACSE et BTS PA du CFA de Sées.

Après le déjeuner, les étudiants ont pu échanger avec Lydiane Aubé, post doctorante à Vetagrosup qui mène l’étude sur le bien être des vaches laitières au pâturage.

Enfin, Clémence BITU leur a présenté les travaux de traque aux innovations engagés par le LIT Ouesterel. Dans le cadre des travaux sur le diagnostic de territoire, les étudiants vont participer à cette traque pour compléter les travaux du LIT.

Rédaction : Céline LEMIGNIER, formatrice en Economie, Zootechnie et Agroécologie.

Découvrez notre Licence professionnelle Conseil en élevage spécialisé en Bien-être animal en cliquant ici.

Les apprentis de 1ère CGEA racontent leur visite de la ferme expérimentale de l’INRAE du Pin

[Article rédigé par les apprentis de 1ère CGEA du CFA Le Robillard]

En ce 12 octobre, les apprentis de 1ère CGEA du CFA sont allés visiter la ferme expérimentale de l’INRAE du Pin.

Le thème de cette journée proposée dans le cadre de la fête de la science était : « Élevage, pâturage, environnement : on en parle ? ». M. Frédéric Launay, directeur du domaine, ainsi que Clémence et Annabelle, nous ont guidé tout au long de cette matinée. L’équipe de 25 personnes mène différentes expérimentations sur 400 ha dont 350 de prairies et 600 bovins de 3 races différentes : Normande, Prim Holstein, Jersiaise.

Un lot de 60 Prim Holstein reste toute l’année en stabulation et robot de traite A5 Lely. Ce bâtiment est très automatisé : distribution automatique des fourrages à l’auge, avec pesées, distribution de concentré au DAC avec mesures de rejet de CH4 et une caméra qui permet de noter l’état corporel de la vache lors de ses passages au robot … toutes ces informations permettent d’alimenter en données chiffrées le suivi expérimental.

Le troupeau principal, constitué de 150 vaches laitières dont 1/3 de jersiaises, 1/3 de normandes et 1/3 de prim, pâture de mi mars à novembre en rotation simplifiée. Les prairies sont de type RG trèfle, regroupées autour de l’exploitation.

Cette visite très enrichissante, nous a permis de mieux comprendre le principe de l’expérimentation, qui prend à minima une dizaine d’années !

Meggy, Ingrid, Raphael, Vincent, Jeremy

Rob² : le salon de la robotique agricole les 22 et 23 octobre 2021

Pour sa première édition, le salon Rob², organisé par les apprentis en BTSA « Génie Des Equipements Agricoles » et BTSA « Agronomie Production Végétale », se tiendra les vendredi 22 et samedi 23 octobre au lycée agricole Le Robillard.

Ce salon à vocation didactique a pour ambition de permettre à des publics variés de mieux comprendre les évolutions techniques à venir dans le milieu agricole. En effet, la robotique agricole se développe de plus en plus vite. Elle est appelée à devenir assez rapidement la technologie majoritaire sur le marché de l’agroéquipement. Nous invitons donc particulièrement les publics suivants à nous rendre visite :

  • Agriculteurs, salariés d’ETA, de CUMA 
  • Constructeur, distributeur ou réparateur d’agroéquipement 
  • Etudiants, lycéens, collégiens intéressés par la haute technologie 
  • Les enseignants en sciences et techniques 
  • Tous les curieux, grands et petits, avides de découvertes passionnantes

Vendredi 22 octobre : public scolaire et grand public

Au cours de cette journée, des constructeurs et distributeurs de matériels agricoles
robotisés présenteront leurs matériels, en expliqueront le fonctionnement, les avantages et les procédures d’intégration dans les pratiques professionnelles. Sont déjà annoncés les robots Lely (distribués par RUAULT SA), les robots Naïo (distribué par SM3-CLAAS), le robot Spoutnic (de la marque Tibot), les robots de la marque Trioliet… Nous ferons également des démonstrations du robot « pédagogique » Farmbot présent sur l’établissement.

  • 10h30-12h : Exposition/démonstration de robots agricoles – Groupes scolaires 1
  • 13h30-15h : Exposition/démonstration de robots agricoles – Groupes scolaires 2
  • 15h-16h30 : Exposition/démonstration de robots agricoles – Groupes scolaires 3
  • 16h30-18h : Exposition/démonstration de robots agricoles – Ouvert à tous !

Vous souhaitez inscrire une classe ? Suivez ce lien : https://forms.gle/NEd6AxVCAdwbUB7z6

Samedi 23 octobre : professionnels et grand public

La matinée sera consacrée à un ensemble de conférences et débat sur le thème de la robotique, de son acceptabilité, dans la vie courante et dans le milieu agricole en particulier, et l’après-midi aux expositions et démonstrations de robots agricoles.

  • 9h – 10h : Un robot, cela fait (encore) ce qu’on lui dit de faire ! Par M. J.-M. ROUTOURE, Professeur en électronique à l’Université de CAEN et Chercheur au GREYC Instrumentation de CAEN
  • 10h – 10h45 : La robotique agricole d’aujourd’hui et de demain. Par M. G. GRENIER, Professeur à l’école d’ingénieur agronome Bordeaux Sciences Agro
  • 11h – 11h20 : Quel regard porte la société sur la robotisation de l’agriculture ? Par Mme C. COLLET, Chargée de mission à la Chambre d’Agriculture de Normandie
  • 11h30 – 12h30 : Table ronde sur les atouts et les freins au développement de la robotique en agriculture / Réponses aux questions du public
  • 12h30 – 14h00 : Repas / Barbecue organisé par les étudiants / Buvette sur place
  • 14h – 18h00 : Exposition/démonstration de robots agricoles

Entrée gratuite. Pass sanitaire obligatoire. Restauration sur place le samedi.
Réservation conseillée (nombre de places limitées à 200 personnes pour les conférences). Pour s’inscrire, suivez ce lien : https://forms.gle/dQ3yusXTFtG8W1ec6

Découverte d’une ETA et des métiers de l’agroéquipement avec les 1ère Pro AE

Ce lundi 17 mai, la classe de 1ère Agroéquipement (AE) est allée à la rencontre de M. Letresor, dans le cadre de la découverte des métiers de l’agroéquipement.

M. Letrésor a repris l’exploitation de grandes cultures familiale en 1991. À la demande d’une grande coopérative, il a commencé par réaliser des prestations d’épandage de chaux chez des agriculteurs de la région. C’est ainsi que l’ETA Letrésor a démarré, et au fil des ans de nombreuses activités se sont vues proposées à la clientèle : pressage en round baler et big baler, moisson, labour, travail du sol, semis de céréales et maïs, pulvérisation, épandage d’engrais, transport de fourrages et  céréales mais aussi TP. Actuellement, l’ETA compte 6 chauffeurs à temps plein en plus de M. et Mme Letrésor.

Suite à un temps de présentation, M. Letrésor a présenté à nos apprenants l’ensemble de son parc de matériel, récent et à la pointe de la technologie. L’échange s’est achevé autour d’un verre de jus d’orange, M. Letrésor rappelant alors que les ETA recherchent souvent des chauffeur sérieux, volontaires et passionnés d’agroéquipement.

Une visite intéressante pour ce groupe d’élèves passionnés de tracteurs ! Un grand merci à M. Letrésor pour son accueil.

Article rédigé par Olivier Rodts, enseignant en agroéquipements.

Découvrez nos Bac Pro Agroéquipement !
Par voie scolaire : cliquez ici.
En apprentissage : cliquez ici.

L’enseignement agricole #CestFaitPourMoi !

Les jeunes parlent aux jeunes

Les élèves de l’enseignement agricole sont les meilleurs ambassadeurs de l’aventure du vivant : ils s’adressent directement au public à travers des témoignages pris sur le vif. Ils nous racontent leur vie dans l’établissement, leurs choix, ce qu’ils aiment dans leur formation et leur quotidien.
Retrouvez une sélection de vidéos ci-dessous :

Elina en 1ère Générale

Marie-Amélie en Terminal Générale

Armonie en Terminale Technologique STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant)

Léxane en Terminale Technologique STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant)

Antoine en 1ère pro CGEA (Conduite et gestion de l’entreprise agricole)

Paloma en 1ère pro CGEA (Conduite et gestion de l’entreprise agricole)

Marius en 1ère pro AE (Agroéquipement)

Retrouvez l’ensemble des vidéos de la campagne #CestFaitPourMoi sur youtube en cliquant ici !

Des formations vers des métiers d’avenir, dans un secteur qui recrute

L’enseignement agricole est le second système éducatif en France. Il propose plus de 150 formations et permet la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur (BTS, école vétérinaire, d’ingénieur ou de paysage, licence, DUT…). Des formations pour accéder à des métiers tournés vers l’avenir, en lien avec les aspirations des jeunes et les grands enjeux actuels.
Cette campagne conduite par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation se fait en partenariat avec les associations professionnelles des différentes filières concernées. Le besoin croissant de nouvelles compétences offre aux jeunes des débouchés professionnels pérennes.
Les taux d’insertion professionnelle de l’enseignement agricole sont élevés : 82% d’insertion pour les Baccalauréats professionnels, 90% pour les BTSA et 93% pour l’enseignement supérieur long.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur lnstagram et sur le site L’Aventure du Vivant !

Rentrée 2021 et Nomadcar14 : tout savoir sur les transports scolaires régionaux !

Télécharger le flyer pour avoir toutes les informations utiles

Sites :
transport-scolaire.normandie.fr
www.nomadcar14.fr

Date d’inscription : du 22 juin au 31 juillet 2021

Informations pratiques :

  • Pour retrouver les horaires par commune ou par ligne, cliquez sur la rubrique « Se déplacer »
  • Pour connaître l’arrêt de bus le plus proche de votre domicile, cliquez sur le « Plan intéractif » en page d’accueil et calculez votre itinéraire
  • Pour recevoir les informations, intempéries, déviations… : inscrivez-vous à la rubrique « Se déplacer/ Infos trafic/ Alerte trafic SMS« 
  • Besoin d’assistance ? Contactez notre centre de relation client du lundi au samedi de 7h à 20h au 09.70.83.00.14

Important : le site « transport-scolaire.normandie.fr » est à destination des familles domiciliées dans une commune de la Région Normandie hors périmètre urbain de :

Mini-stage de découverte : Session 2021

Les mini-stages du Robillard s’adressent aux jeunes de 3ème souhaitant confirmer leur choix d’orientation. Le temps d’une journée, les stagiaires peuvent se glisser dans la peau d’un élève de seconde de la filière de leur choix.

Un mini ­stage de découverte, pour quoi faire ?

Un mini stage permet de :

  • découvrir ou mieux connaître les formations, 
  • observer la vie de l’établissement, 
  • rencontrer et échanger avec les enseignants, 
  • dialoguer avec les élèves, 
  • visiter les locaux, 
  • passer un entretien de motivation.

Comment s’inscrire pour suivre un mini-stage au Lycée ?

Contacter Mmes Marianne HERIN, CPE ou Christelle BLONDEL/Mélanie BACQUET, Secrétaires Vie Scolaire au 02 31 42 61 19 ou par mail à : vie.scolaire@le­robillard.fr. Une convention sera ensuite adressée au Collège pour validation. 

Dans le cadre d’une admission pour la rentrée prochaine, l’élève doit être reçu lors d’un entretien de motivation. Celui-ci aura lieu en fin de journée. 

Se munir des bulletins de 4ème et de 3ème de collège. 

L’élève accueilli lors d’un mini­stage devra préciser s’il souhaite découvrir la section sportive « Equitation » et sa LV2 (Espagnol ou Allemand). 

Comment s’inscrire pour suivre un mini-stage au CFA ?

Prendre contact avec le Principal de votre collège ou le Proviseur de votre lycée qui se chargera de nous faire suivre votre demande. Vous pouvez également contacter directement Mme Nadine VAINI, Secrétaire du CFA au 02.31.42.61.21 ou par mail à : nadine.vaini@educagri.fr. 

Lors de votre venue, vous munir de vos bulletins scolaires, d’une trousse et de feuilles de papier. 

L’admission au CFA nécessite un test de positionnement qui permet de répondre aux mieux aux besoins de chaque apprenti. Nous vous proposons d’effectuer ce test à l’occasion du mini­-stage en fin d’après-­midi. 

Salon virtuel et agriculture de précision pour les BTS Génie des Equipements Agricoles

Le jeudi 4 février, les apprentis de classe de BTS GDEA 1 ont participé au salon virtuel Trimble Connect puis a pu assister à une présentation d’une partie de la gamme Krone.

C’est depuis leur salle de classe que les BTS GDEA 1 ont assité au salon virtuel Trimble Connect. Il s’agit d’un salon en ligne dédié à l’agriculture de précision. Y sont notamment organisés des temps d’échange avec des experts du domaine. C’est ainsi que les élèves ont pu découvrir les différentes consoles de guidages de la gamme Trimble, l’isobus et la gestion des outils par GPS, ainsi que les échanges de données techniques possibles et la gestion de flotte matériel et équipe chauffeur.

En fin d’après-midi, les apprentis ont pu participer à la présentation d’une partie de la gamme Krone par M. Rocher (formateur technique). Nous le remercions chaleureusement pour le temps et l’attention qu’il leur a accordé.

Découvre le BTS Génie des Equipements Agricoles : https://www.le-robillard.fr/cfa/btsa-genie-des-equipements-agricoles/

Les écuries de Lisors : visite d’une écurie active pour la classe de Licence pro « Bien-être animal »

Lundi 18 janvier, les étudiantes de la classe de licence pro « bien-être animal » ont visité une
écurie active. Situé à côté de Deauville, le domaine se compose de 28 ha et 11600m² sont consacrés à l’écurie active.

Le principe de l’écurie active est de répondre aux besoins comportementaux et naturels du
cheval, notamment en le laissant vivre en groupe. Aux écuries de Lisors, on rencontre pas
moins de 50 chevaux qui vivent en harmonie 24h/24h. Des circuits sont mis en place, leur
permettant de se déplacer souvent, entre différentes zones de repos d’abreuvement et
d’alimentation. Elles se composent des sols différents : du « mou » en sable pour valoriser
les tendons, au « dur » avec des dalles antiglisse pour solliciter les os. Les chevaux s’y déplacent en groupe suivant leurs affinités.

Dans ces zones, nous retrouvons différents automates auxquels les chevaux ont accès grâce à un collier à transpondeur. Ils sont utilisés pour les concentrés, le foin, et permettent les accès aux prés ou dans les différentes zones.

Enfin, le temps de travail quotidien de l’éleveur est considérablement diminué (divisé par 5
en hiver) ce qui permet de concilier Bien être de l’humain et Bien être animal.

Rédaction : Laurence Noisette et les étudiantes de Licence Pro BEA

Découvrez la Licence pro Conseiller en élevage spécialisé en bien-être animal (BEA) : https://www.le-robillard.fr/cfa/licence-pro-conseiller-en-elevage-specialisation-bien-etre-animal-bea/