Remise des diplômes des Promotions 2022 !

Vendredi 20 janvier, plus de 130 élèves, apprentis et stagiaires, accompagnés de leur famille, ont assisté à la cérémonie de remise des diplômes qui se déroulait à l’amphithéâtre du Robillard de 17h à 18h30.

Après une allocution de M. Lawal, directeur de l’établissement, puis des représentantes de la Région Normandie Mme Sophie De Gibon et Mme Nathalie Porte, du député du Calvados, M. Patrier-Leitus, et d’un représentant de M. Jacky MARIE, Maire de Saint-Pierre-en-Auge, chaque élève a reçu son diplôme accompagné d’un sac, d’un stylo et d’un bonnet offerts par la Région.

Dans l’amphithéâtre étaient également présents M. Dauphin, ancien élève du Robillard et membre du Conseil d’Administration de l’établissement, ainsi que M. Benard, ancien Conseiller départemental.

Au terme de la cérémonie, l’assemblée s’est réunie autour d’un verre de l’amitié et de la traditionnelle galette de rois. L’occasion de féliciter à nouveau nos diplômés pour leur investissement ! Toute l’équipe du Robillard vous souhaite pleine réussite dans vos futurs projets.

Travaux pratiques de diagnostic de sol pour les BTSA APV 1 du CFA

Jeudi 1er décembre, les apprentis du BTSA APV 1ère année ont étudié le sol de quelques parcelles du Robillard. Dans le but d’établir un diagnostic de fertilité du sol, ils ont effectué trois tests différents.

Le premier test réalisé est un mini-profil 3D, inventé par un agriculteur sarthois qui souhaitait observer l’état de son sol grâce à un procédé simple et rapide. Il consiste à prélever un bloc de sol afin d’observer les horizons de travail, la structure, l’enracinement, les traces d’activité biologique, et d’établir ainsi un diagnostic de l’état structural du sol.

Le deuxième test mené par nos apprentis est un Slake test : il permet d’observer la cohésion des agrégats, la stabilité de la structure, et donc la capacité du sol à résister aux dégradations comme l’érosion. Pour réaliser ce test, il faut soumettre une motte de terre à l’action de l’eau : plus elle se décompose rapidement, moins la structure du sol est stable. 

Le dernier test est une méthode de quantification des vers de terre : le “test à la moutarde” consiste à arroser 3 zones d’1 m² chacune d’un mélange d’eau et de moutarde. La molécule irritante contenue dans la moutarde fait remonter en surface les vers de terre présents. Bien que les résultats obtenus par ce protocole soient très dépendants des conditions météorologiques et de l’état du sol au moment de son application, ils permettent de se faire une idée du nombre de vers présents dans le sol.

Ces TP sont indispensables à nos apprentis pour acquérir sur le terrain des connaissances pratiques solides !

Journées Portes Ouvertes 2023 !


Les Journées Portes Ouvertes 2023 de l’établissement public agricole Le Robillard auront lieu les samedi 28 janvier (BTS et Licences professionnelles) et samedi 11 mars (Tous publics) de 9h00 à 17h00. 

Ces journées sont l’occasion pour les jeunes et leurs familles de découvrir le site du Robillard et d’aller à la rencontre de nos équipes pédagogiques pour se renseigner sur les différentes filières proposées au sein de notre établissement.

Le programme détaillé des animations prévues sera communiqué prochainement.

Renseignements : 02 31 42 61 10

Sortie TP des licences pro AGReau à la source de l’Orbiquet

Mercredi 30 novembre, les apprentis des licences professionnelles AGReau (Aménagement et Gestion des Ressources en eau) se sont rendus à la source de l’Orbiquet, à proximité d’Orbec. Durant cette visite, ils ont pu découvrir une source d’eau naturelle, située dans un site classé Espace Naturel Sensible. 

La source de l’Orbiquet est la résurgence d’un réseau souterrain karstique, qui, en période de crue, peut faire jaillir un mascaret d’un mètre de haut ou plus. Son débit moyen d’environ 450 L/s la place parmi les premières sources vauclusiennes en France. Longue de 30 kilomètres, la rivière de l’Orbiquet rejoint ensuite Lisieux par une vallée encaissée, avant de confluer avec la Touques : son bassin versant s’étend sur 326 km². 

Pour nos apprentis, le but de cette sortie était de voir et de comprendre le comportement de l’eau dans un bassin versant, comme celui de la Touques. Ces sorties de travaux pratiques sont indispensables pour enrichir leur formation avec des expériences de terrain !

Réunion des ALESA de Normandie à Coutances

Les membres du bureau de L’ALESA (Association des Lycéens, des Étudiants, des Stagiaires et des Apprentis) du Robillard se sont rendus au Lycée agricole de Coutances mercredi 16 novembre pour participer aux rencontres des ALESA de Normandie.

Au programme, des ateliers sur la gestion de l’ALESA, les activités et les sorties proposées, la gestion du bar. Ainsi qu’une intervention de la Ligue de l’enseignement sur l’engagement associatif.

Une rencontre riche en échanges et nouvelles idées !

Pour connaître les prochains événements organisés par l’ALESA du Robillard, cliquez ici.

Une journée au SIMA à Villepinte !

Le 8 novembre dernier, environ 200 de nos élèves, apprentis et étudiants se sont rendus au Salon International du Machinisme Agricole (SIMA) qui s’est déroulé au parc des expositions de Villepinte, près de Paris : cette grande sortie (3 bus ont été mobilisés !) a rassemblé plusieurs classes de l’établissement : Seconde AE, Première et Terminale Pro AE, BTSA APV1 et 2, des Première et Terminale STAV/AE du Lycée et des CAPA2, CS TMA, Seconde Pro CGEA/AE, Première et Terminale Pro AE, BTSA APV1 et GDEA du CFA.

Ouvert uniquement aux professionnels et étudiants du métier, le SIMA a permis à nos apprenants d’admirer les nombreuses machines agricoles exposées par les constructeurs. Ils ont eu l’opportunité d’adopter une démarche professionnelle et de se renseigner plus spécifiquement sur certaines machines, dans le but de préparer un exposé oral ou d’élaborer leur rapport de stage.

Entre les stands, nous avons eu l’occasion de croiser un influenceur nommé MarcA2C, ancien élève du Robillard et très prisé par nos jeunes.

Merci à tous pour cette journée dense et rendez-vous pour la prochaine édition du SIMA dans 2 ans !

Belle affluence pour le Rob² 2022 !

Le 24 novembre s’est tenue au Robillard la seconde édition du salon Rob² (« Rob au carré »). Échappant aux gouttes, près de 300 visiteurs ont pu découvrir quelques-uns des robots agricoles les plus avancés. 

Ainsi, le robot Farmdroid a encore montré son haut niveau de performance et d’autonomie au champ : capable de semer en enregistrant la position GPS des graines, il peut aussi désherber avant même la levée, et tout cela en parfaite indépendance énergétique grâce à ses panneaux solaires qui lui permettent de travailler 24h/24.

Le robot Naïo Oz, même s’il est bien plus petit, a lui aussi beaucoup impressionné les visiteurs. Il est capable de travailler de façon autonome grâce à son positionnement par GPS. Une fois son parcours enregistré, il effectue du binage en plein champ, notamment en culture maraîchère. 

L’entreprise Lely Center de Marolle était aussi présente avec deux de ses robots d’élevage : le Juno, robot repousse paille maintenant bien connu de nombreux éleveurs, et le Discovery Collector, robot aspirateur de lisier. 

A côté de ces trois sociétés déjà présentes à la première édition du Rob², quatre autres entreprises avaient honoré le salon de leur participation. Le groupe Payen avait fait le déplacement pour présenter le débroussailleur télécommandé de chez McConnel, le Robocut. Lors de démonstrations remarquables, le Robocut a prouvé son efficacité, même dans des situations délicates, avec de fortes pentes. 

De son côté, le groupe Topcon Positioning, spécialiste du positionnement par satellite, était venu présenter un système d’autoguidage, adaptable sur n’importe quel tracteur. Avec ce système, il est possible de piloter un tracteur en suivant des trajectoires enregistrées dans une console, et ainsi soulager le chauffeur dans son exercice de conduite. 

Une entreprise caennaise, Demand Side Instruments, était aussi présente sur le salon. Son système AliaTerra, récemment développé par l’entreprise, pourrait bien trouver rapidement de nombreux clients dans notre région. En effet, AliaTerra offre la possibilité de surveiller les cultures grâce à différents capteurs  présents au champ (et adaptables à la demande de l’exploitant) et de prévoir une réponse adaptée suivant le résultat des mesures qu’ils réalisent. Par exemple, on peut prévoir l’arrosage d’un verger en fleur en cas de gelée, évitant ainsi les pertes que l’on connaît lors de certains hivers. 

Enfin, la Société Normande du Paysage, représentée par Gabin, l’un des apprentis en BTS Génie Des Équipements Agricoles organisant le salon, avait installé un robot de tonte Husqvarna 4×4. Parfait petit exemple du développement des robots dans le champ professionnel autant que dans nos vies, le robot de tonte repose sur des technologies parfois similaires à celles de ses grands frères. 

Pour venir compléter ce panel de robots, Thomas et Julian, apprentis en BTS Agronomie Productions Végétales, eux aussi organisateur du Salon, ont mis en œuvre le Farmbot. Ce robot horticole, mis en place par M. Champeyrol et ses élèves, sert de terrain de jeu pour expliquer la robotique aux apprenants du Robillard. 

Pour compléter l’exposition de matériels robotisés, le Professeur Gilbert GRENIER avait accepté notre invitation pour la seconde année consécutive. Encore cette année, au cours d’une conférence des plus didactiques, il a su éclairer le sujet de la robotique agricole avec précision et simplicité, sachant avec bienveillance se mettre à la portée de tous. Récent membre du Jury des Innovation Awards du SIMA 2022, il a pu partager sa connaissance aiguë des nouvelles technologies et de la robotique agricole en particulier. Sans se risquer à imaginer un futur difficile à prédire, il a mis en évidence l’essor actuel et celui attendu de la robotique, répondant ainsi à des problématiques environnementales tout autant qu’économiques. Il ressort de son intervention qu’une main-d’œuvre spécialisée sera très rapidement nécessaire pour assurer la maintenance de tels systèmes, et c’est justement l’un des objectifs du salon Rob² que de diffuser le savoir dans ce domaine encore balbutiant.  

Pour terminer cet article, nous voudrions remercier tous les participants à ce salon : 
– les exposants et le Pr. GRENIER bien sûr, sans qui rien ne serait possible ; 
– les visiteurs (agriculteurs, établissements scolaires extérieurs, apprenants et enseignants du Robillard, journalistes, etc.) ;  
– les équipes du Robillard (service technique, service de restauration, exploitation agricole, services administratifs, équipes de direction, équipe enseignante, service communication…)
– et le Food Truck du Comptoir du Bec d’Or qui a ravi les papilles des jeunes et des plus grands !

Nous remercions enfin très chaleureusement, toutes celles et tous ceux qui ont contribué bénévolement au bon déroulement de cette journée ! 

A l’année prochaine pour le salon Rob² 2023 ! 

Rédaction : les apprentis en BTSA Agronomie Production Végétale et BTSA Génie Des Équipements Agricoles

Exposition photo au Robillard : « Birmanie, la révolution de printemps »

Chaque année se déroulent au Robillard les ateliers de l’info. Le Département du Calvados et le Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre s’associent pour proposer aux bibliothèques et aux établissements scolaires du département des photoreportages et des rencontres : dans ce cadre, nous accueillons au Robillard une exposition photos et un journaliste. 

Cette année, l’exposition s’intitule “Birmanie, la révolution de printemps”. Suite au coup d’Etat du 1er février 2021, qui a installé au pouvoir une junte militaire, la Birmanie a connu des manifestations massives suivies d’une répression meurtrière. Le photographe, qui garde l’anonymat pour protéger son identité et éviter la persécution des autorités, rend compte du conflit pour le New York Times. Chaque jour depuis le début des répressions, il photographie les manifestations et les affrontements dans les rues, formant un témoignage unique et bouleversant. 

Ouverte à tous, l’exposition se tient dans le hall du château du 22 novembre au 5 décembre, de 9h à 17h. Entrée libre et gratuite.

Toujours dans le cadre des ateliers de l’info, jeudi 1er décembre, les élèves de 1ère STAV et PRO rencontreront Arnaud Vaulerin, journaliste à Libération, pour échanger sur le métier de journaliste aujourd’hui. Une rencontre qui s’annonce passionnante !

Découverte de la filière légumière pour les BTS APV 2

Jeudi 20 octobre, la classe de BTS Agronomie Productions Végétales 2 du lycée et du CFA s’est rendue au Val de Saire, situé à la pointe Est de la Manche, pour découvrir la filière légumière. Leader français en vente de poireaux et navets, le département de la Manche occupe la 2e place en vente de carottes.

La première visite s’est déroulée dans une coopérative légumière créée en 1985 : GPLM, réunissant 270 exploitations agricoles. Accueillis par le directeur, nous avons pu suivre le marché au cadran qui met en relation les producteurs agricoles avec des acheteurs, représentants des entreprises de la filière agroalimentaire. Le Val de Saire compte 3000 ha de légumes soit 70 000 tonnes de légumes commercialisées par an. Les principales cultures du GPLM sont les choux, poireaux, navets, carottes, salades, mâche, céleri, persil et pommes de terre primeur.

Nos 22 élèves se sont ensuite rendus à l’EARL de la Saire chez Thomas et Jérôme Onfroy, producteurs de légumes. Nous avons pu découvrir le travail quotidien d’un producteur de légumes et en apprendre davantage sur l’itinéraire technique d’une culture de poireaux. Les élèves ont également vu les machines en action (arracheuse automotrice, laverie à poireaux, etc.).

Entre deux visites, notre groupe a profité d’un moment de calme et de convivialité pendant la pause déjeuner au bord de la mer, sous le soleil de la Manche.

Nous avons ensuite découvert le GIE SILEBAN (Société d’Investissement LÉgumière et maraîchère de BAsse Normandie), une station expérimentale légumière existant depuis 1973. Par ses recherches, elle contribue à la compétitivité des exploitations légumières et à l’organisation de la filière sur les quatre bassins de productions de la Normandie (plaine de Caen, baie du Mont Saint Michel, côte ouest – Créances et Val de Saire). Actuellement, les études du SILEBAN portent sur la lutte contre le nématode de la carottes et contre l’adventice envahissante : le souchet sur le bassin de la côte ouest.

Cette journée formatrice a permis une approche très complète de la filière légumière, de la production à la commercialisation, et a révélé une filière dynamique, qui cherche à s’adapter en permanence aux différentes problématiques agronomiques ou de marché.

Un grand merci à nos intervenants pour la qualité de leurs explications !

Rob², seconde édition le 24 novembre 2022 !

Pour sa seconde édition, le Rob² (« Rob au carré ») se déroulera le jeudi 24 novembre prochain, de 10h à 17h30 au Lycée agricole Le Robillard. Les apprentis en BTSA Génie des Équipements Agricoles (GDEA) et Agronomie Productions Végétales (APV) sont cette année encore à pied d’oeuvre pour organiser ce salon dédié à la robotique agricole. 

Sont déjà annoncés de grands noms de la robotique agricole, comme Naïo, Farmdroid ou Lely qui nous font le plaisir de revenir présenter leurs remarquables robots capables d’intervenir en autonomie dans les parcelles (désherbeur, semeur, bineuse, etc.) ou sous la stabulation (repousse paille, racleur…). Ce sera aussi l’occasion de découvrir des sociétés moins connues proposant des produits tout aussi robotisés, comme Alia Terra qui développe des systèmes automatisés de mesure et d’action sur les culture (comme de l’irrigation par exemple). D’autres constructeurs agricoles devraient confirmer leur présence prochainement. Pour suivre l’actualité de l’événement, rendez-vous le site web du Robillard ou les réseaux sociaux animés par les étudiants (compte Instagram : @rob2_2022). Ce sera aussi l’occasion pour nos étudiants de présenter des robots (Ecorobotix, Triolliet, robot de tonte Husqvarna, etc.). 

Il sera aussi possible pour un certain nombre de chanceux, de s’essayer à la conduite des tracteurs, ensileuses ou autres moissonneuses batteuses en s’installant au volant du simulateur récemment installé dans l’établissement.  

L’après-midi sera également ponctué par différentes conférences sur les problématiques posées par l’introduction de la robotique dans le domaine agricole, dont celle du Pr. Gilbert GRENIER, qui revient nous décrire les origines, le présent et l’avenir des robots en agriculture (à ne pas manquer, dès 13h30 !). 

Si vous souhaitez participer à l’événement, en tant qu’exposant, conférencier ou bien visiteur (professionnel, enseignant avec ou sans classe, particulier, étudiant, journaliste, etc.), contactez-nous ou complétez directement le formulaire suivant : Inscription exposant (3 min max).

Contact : nicolas.cheenne@le-robillard.fr

Rédaction : Nicolas Cheenne, formateur en Mathématiques et Physique.